Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • : un lectivore donne ses points de vue sur la littérature
  • Contact

Recherche

Liens

29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 11:34

mes-petits-plats-faciles-by-hana-komikku.jpgBon sang que ce manga colle la dalle! Si vous êtes du genre à culpabiliser à mort dès que vous avaler un demi-cookieet que vous faites des génuflexions après avoir dévorer un plat de frite, ne vous flagellez pas plus en ouvrant cette ode à la bouffe. Oui je dis bouffe, car ici, on ne parle pas de suprême de poularde au fois gras et autre Huïtres fines arrosés de son pouilly fusé, là on est dans la nourriture du quotidien, saine (vaguement) et roborative (beaucoup). Bon, le quotidien japonais quand même, donc on est un peu dans l'exotique mais Hana, l'héroïne de ce manga sur le plaisir de manger, nous apparaît comme très proche malgré les milliers de kilomètres qui nous sépare d'elle et de ses bouftifailles. Loin des personnages stéréotypé kawaï, on est face à un petit bout de femme grassouillette et bordélique, qui n'aime rien de plus que de manger et dormir (elle m'est extrêmement sympathique du coup), elle aime aussi son hommemais bon, ce dernier, représentant de commerce, n'est jamais à la maison, alors elle se rattrape sur la nourriture entre ses journées de boulot dans une petite librairie de quartier (vous ai-je dit qu'elle m'était vraiment sympatique?) et ses séances de piscine pour se donner bonne conscience. Bref, Hana adore manger, comme elle n'a pas beaucoup d'argent et qu'elle oublie régulièrement de faire les courses, elle mitonne des machins étranges qui sous le trait de Etsuko Mizusawa deviennent les meilleurs plats du monde... J'aurais jamais crû qu'un toast grillé saumon mayonnaise(!) puisse me coller autant la dalle! Faut dire qu'elle est communicative la donzelle, dès qu'elle mange, on a l'impression qu'elle se tape un sacré orgasme, larmes aux yeux et cris de jouissance en prime, au début ça fait super bizarre mais ce gag récurrent fini par être communicatif et on se prend à rêver comme elle d'une bonne soupe de Udons ou même simplement du riz blanc arrosé de sauce soja tant elle a l'air de prendre son pied rien qu'en mangeant ce petit truc tout con. Faut dire que le scénariste de cette histoire n'est autre que celui qui a écrit "Le gourmet solitaire" avec Taniguchi, le manga dont je défi quiconque de ne pas sentir son ventre gargouiller après lecture! Ici, on est moins dans la gastronomie, vu qu'Hana, au contraire de son homologue du manga précédent, ne va jamais au resto, mais c'est rigolo comme tout, pas prise de tête, c'est une super occasion de découvrir la nourriture quotidienne des japonais et bon sang ce que ça donne faim aussi! Vite, mon royaume pour une soupe de Râmens!

 

Hana-no-Zubora-Meshi-manga

Repost 0
livresselivresque.over-blog.com - dans c'est pas mal ça...
commenter cet article