Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • : un lectivore donne ses points de vue sur la littérature
  • Contact

Recherche

Liens

14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 11:01

yotsuba_01.jpgBon, récapitulons: c'est la crise, les traders mèneront à notre perte, nos pays n'ont plus de sous, nous sommes menacés par la fin du monde prenant des formes diverses comme celles de prophéties mayas, météorites et autres accélérateurs à particules, nos centrales nucléaires risquent de nous pêter à la gueule d'un instant à l'autre si nous ne crevons pas d'un cancer quelconque d'ici quelques temps... Voilà voilà, excusez-moi, je suis obligé de compenser la tendance de cet article pour coller avec les autres oeuvres que je présente d'habitude, c'est à dire amer et terrifiant à rendre neurasthénique un petit poney. Parce que ce dont je vais vous parler aujourd'hui est tellement dépourvu de méchanceté, tellement mignon, tellement gentil, tellement agréable qu'il faut je compense un peu sinon je vais me mettre à aller caresser des chatons en roucoulant des "Roooh c'est trop meugnon!" et aller embrasser le premier gamin venu et c'est plein de germes ces machins là, donc je me blinde. Donc, disais-je, je vais vous parler de Yotsuba, le manga le plus adoss_yotsuba_34.jpgdorable qui existe sur cette planète et qui réussi en plus l'exploit de ne jamais tomber dans la mièvrerie. Ici, point de petites culottes, de baston éffrénée ou de perversions diverses qui font la joie des détracteur du genre. Yotsuba, c'est une petite fille de 5 ans, qui s'installe avec son papa dans un pavillon d'une banlieue tranquille d'une ville du Japon. La caractéristique de ce petit bout de femme? Elle s'entousiaste de tout ce qui l'entoure (d'où le sous-titre "Yotsuba enjoy everything"), et le manga est donc une succession de découvertes du monde par cette petite demoiselle. Découvertes qui se révèleront adorables, rafraîchissantes et pleines d'humour à la fois poétique et absurde au contact de ce petit machin aux couettes vertes, à la naïveté désarmante et à l'énergie communicative.  Le monde de Yotsuba est ancré dans un quotidien le plus normal possible mais à son contact tout devient poétique et absurde. Ses réactions de petite fille, à la fois touchante et drôle sont autant de petites touches d'optimisme et de fraîcheur tellement salvateurs dans ce monde parfois dur que cette série devrait être remboursé par la sécu. Le dessin de l'auteur n'a pas son pareil pour nous transmettre les émotions de Yotsuba, rendue expressive à souhait par son trait minimaliste et efficace, on ne peut s'empêcher de sourire devant ses airs de compléxité face à des choses inconnues, son entousiasme pour ce qui l'amuse et ses colères face à ce qu'elle ne comprend pas. Sur les 11 tomes déjà parus, aucune perte de rythme, aucun ennui ne pointe, on suit Yotsuba qui découvre tour à tour les joies du restaurant, du marqueur indélébile, d'un robot en carton ou de la chasse aux chataîgnes sans une seule moue d'ennuie, sans une seule reflexion cynique à la bouche. C'est juste cool, c'est frais comme une bonne limonade dans une journée étouffante de juillet, c'est doux comme un chocolat chaud en hiver par moins 10, ça vaut tout les gifsde chatons du monde tout en étant bien plus intelligent. Bref c'est tout beau tout mignon, une véritable bulle d'oxygène et c'est dit pour une fois sans aucune ironie.Yotsuba3 pg 500

Partager cet article

Repost 0
livresselivresque.over-blog.com - dans ça c'est du bon
commenter cet article

commentaires