Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • : un lectivore donne ses points de vue sur la littérature
  • Contact

Recherche

Liens

13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 11:39

Un-peu-de-bois-et-dacier-e1347376824902Alors c'est l'histoire d'un banc, c'est en noir et blanc et c'est muet. Voilà voilà, là tout de suite je vous sens vachement emballé, si si, ne le niez pas! Bin quoi? Vous pensez que ce n'est pas sexy comme sujet une bd de 200 pages qui parlerait d'un banc et tout muet? Hé bien, vous auriez tort messieurs-dames, permettez moi de vous le dire! Parce que c'est là où on reconnait un véritable artiste (et Chabouté en est un indubitablement), c'est cette capacité à vous parler d'un sujet aussi banal et le rendre passionnant. Dans cette BD toute en finesse et tendresse, l'auteur nous raconte l'histoire de ce banc donc, en bois et acier comme le titre l'indique, banal et perdu au fond d'un parc anonyme, comme on en voit des centaines d'autres et de ses divers usagers tous aussi banals et anonymes: un couple de petits vieux qui mangent des pâtisseries, le clodo du coin qui tente d'y dormir malgré les invectives du policier du quartier, un jeune homme à qui on a posé un lapin, un homme et son livre, une femme à l'allure triste, un jogger, quoi de plus banal en somme? Et puis peu à peu, on suit leurs aventures personnels au fil du temps qui passe sur ce banc, et la banalité se transforme en mélancolie quand le vieil homme du couple du début se retrouve seul à manger ses pâtisseries, joyeux quand le jeune homme au lapin propose son bouquet de fleurs à la jeune femme triste et son foulard qui cache son crâne nu. Et voilà que tout ces anonymes ne sont plus banals du tout, on se prend à suivre leurs histoires muettes et touchantes. Jamais mièvre plein de joie et de tristesse, la vie de ces personnages finalement pas si ordinaires finit par nous passioner. Cette BD est la touchante aventure du commun racontée dans un noir et blanc somptueux, sans sensiblerie mais avec un réel amour du genre humain. Ca fait du bien en ces temps de grisailles et de crise, alors que puis je vous dire d'autre si ce n'est de lire ce joli hommage à la banalité poétique du quotidien?

 Un-peu-de-bois-et-d-acier-6.jpg

Partager cet article

Repost 0
livresselivresque.over-blog.com - dans ça c'est du bon
commenter cet article

commentaires