Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • : un lectivore donne ses points de vue sur la littérature
  • Contact

Recherche

Liens

24 mai 2011 2 24 /05 /mai /2011 15:22

images-terre.jpegY'a des bouquins bizarres vous savez? Le genre de livre que vous lisez et une fois refermé, vous êtes complètement incapable de dire si vous avez aimé ou non? Ca vous ait jamais arrivés? Bon moi ça m'arrive pas souvent, en régle générale je suis plutôt lapidaire dans mes décisions, passant sans vergogne à "C'est prodigieux, génial manifique! Ce type (cette femme) est mon nouveau dieu, je vais créer une secte en son nom" à "C'est d'une nullité sans borne, rien qu'à lire le titre, j'ai la gerbe, y'a des gens à qui on devrait coupé les mains et tenir très très loin de tout ce qui ressemble à un stylo ou un clavier" et là, avec Liliana Lazar, je suis pas mal emmerdé parce que je ne sais pas ce que j'en ai pensé... Je l'ai lu jusqu'au bout et d'une traite, ça c'est déjà un bon point mais en même temps, la bigoterie qui s'en dégage me rends un peu septique... Peut être est-ce la volonté de l'auteure de montrer ce climat religieux, cette foi forte envers et contre tout qui me dérange un peu, étant plutôt agnostique sur les bords (et au milieu aussi), ou alors peut être y'a t-il de sa part une certaine ironie que je n'aurais pas saisi, je ne sais pas, toujours est-il que ce roman est perturbant. L'histoire se passe dans la Roumanie de Ceaucescu où le communisme fait rage et que la religion est banni. Dans un petit village perdu au milieu des forêts, se trouve un lac, perdu au milieu de nulle part appelé "La fosse aux lions" par les habitants et considéré comme maudite par la plupart. Sauf un, un jeune garçon du nom de Victor, aux prises avec un père tyrannique et qui se réfugie ici pour lui échapper. Un jour, le père aviné le suit jusqu'au lac et Victor, plein de peur et de colère, le tue par accident. Dès lors, le petit garçon, persuadé que le lac a joué en sa faveur dans ce drame, se désignera l'élu de la fosse aux lions. Mais la folie meurtrière qui l'avait prit lors du meurtre de son père, le poursuit jusque dans l'âge adulte et bientôt, c'est aux femmes qu'il s'en prendra. Avec la complicité de sa mère et de sa soeur, ferventes orthodoxes, il se cache dans le grenier de leur maison et copie les livres religieux interdits par le régime dans l'espoir d'y trouver une rédemption. L'écriture fluide de Liliana Lazar se mèle à l'étrangeté du récit qui oscille en permanance entre un réel des plus implacable et un imaginaire fantastique et religieux, curieux mélange mais qui marque indéniablement. Bizarrre, ce livre laisse un goût étrange, un mélange de septicisme et de fascinant. Va falloir que je crée une rubrique spéciale pour ce genre de bouquin, un truc intitulé "trop bizarre mais plutôt bon".

Partager cet article

Repost 0
livresselivresque.over-blog.com - dans littérature
commenter cet article

commentaires

mariana 18/06/2011 15:40


Le pays ou se passe l'action du roman n'est pas la Hongrie de Ceausescu, mais la ROUMANIE; et la religion des deux femmes n'est pas catholique, mais orthodoxe, comme pour la plupart des Roumains
(verifier un peu les donnees avant d'ecrire sur un livre).


livresselivresque.over-blog.com 15/05/2012 12:15



au temps pour moi, pas eu le temps de m'en occuper avant mais c'est corrigé. Merci