Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • : un lectivore donne ses points de vue sur la littérature
  • Contact

Recherche

Liens

21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 11:20

spirale-integrale-tonkam.jpgAllez ça suffit les mièvreries! Pour ceux qui auront lus mon dernier papier, on aurait pu croire que ça y'est, je me mettais au gentil et mignon, que désormais j'étais converti à la gentilllesse et que je n'allais vous parler que d'oeuvre positives et fraîches, tel que "Le tour du monde de Mouk" ou "Devine combien je t'aime"  MOUHAHAHAHA!!! Permettez moi de me gausser! Et pour vous prouvez le contraire, je vais aujourd''hui vous parler de l'exacte opposé. Je vais vous parler du bien tordu Junto Ito, japonais lui aussi (comme quoi il faut de tout pour faire un monde...) et de son univers d'horreur glauque et fascinant, et surtout de son chefs-d'oeuvre (à mon sens) j'ai nommé le très affreux "Spirale". Junto Ito, c'est le mangaka qui est connu dans le pays du soleil Levant pour sa série totalement déjanté de Tomié, l'histoire d'une jeune femme affreusement belle et atrocement machiavélique provoquant le chaos autour d'elle. Quoiqu'un peu répétitive, cette série s'était imposée comme un des manga d'horreur les plus réussis, mais franchement ce n'est rien à côté de ce petit bijou d'absurdité horrifique. Car c'est bien un manga d'épouvante que vous tenez entre vos doigts tremblants mais de l'épouvante pure, grand-guignol, tordue. Difficile d'expliquer ce qui fascine tant dans ces corps tordus, torturés et fasconnés en la spirale du titre. L'histoire se passe dans la tranquille petite ville de Kurouzu, petit port de pêche  endormi dans la torpeur de l'été. C'est ici que l'héroïne, Kirié, jeune lycéenne, va assister impuissante à une étrange malédiction, celle de la spirale. Oui, je sais, dis comme ça ça paraît un peu ridicule et pourtant... Peu à peu des phénomènes étranges se produisent, ça commence par le père de son meilleur ami Shuichi, qui devient peu à peu obsédé par ces formes, il les collectionne, ne fait qu'en parler, en oublie de boire et de manger et qu'on finira par retrouver, mort, enroulé sur lui-même en une spirale grostesque. Peu à peu les habitants de la ville vont tour à tour être frappé de la malédiction qui prendra différentes formes aussi ridicules qu'affreuses. Cheveux qui s'enroulent sur eux-mêmes et aspirant la force des ses porteurs, étudiants changés en escargots visqueux et femmes enceintes qui mettents au monde des petits champignons aux formes hélicoïdales,  sont, entre autres, ce que vous trouverez dans ce manga poisseux et horrible. Mais ce qui est le plus terrifiant, c'est qu'une fois plongé dedans, vous êtes tellement aspiré par l'histoire, comme dans une spirale infernale justement, que vous ne pouvez plus lâcher l'ouvrage et que vous assistez fasciné, horrifié et impuissant, comme Kirié, à la destruction de cette petite ville.Ce manga à la fois atroce, violent et grotesque est l'une des expériences BD les plus dérangeantes auquelles j'ai pû assister. Avant édité en trois tomes, Tonkam, pourtant pas connu pour faire du bon travail d'éditeur, l'a réédité en une superbe intégrale que je vous conseille vivement de vous procurer pour peu que vous soyez amateur d'horreur grand-guignol.20

Partager cet article

Repost 0
livresselivresque.over-blog.com - dans ça c'est du bon
commenter cet article

commentaires