Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • : un lectivore donne ses points de vue sur la littérature
  • Contact

Recherche

Liens

5 février 2011 6 05 /02 /février /2011 14:01

L'autre moitié du soleil, c'est le drapeau Biafrai, représentant pour cette population du sud-est du Nigéria des années 70, un rêve d'avenir et d'indépendance qui la fera peu à peu plonger dans une guerre civile qui laissera le pays exsangue. L'autre moitié du soleil c'est aussi le titre de cette superbe fresque de Ngozi Adichie, auteure nigériane, qui, avec toute sa verve romanesque et sa poésie qui transpire même au milieu de l'horreur, offre un superbe roman nous éclairant sur ce conflit peu connu dans nos contrées. Par un récit qui décrit tour à tour trois période, l'avant, le pendant et l'après de la guerre. On suit le destin de deux soeurs, Olanna, l'idéaliste qui suit son professeur de mari, grand indépendantiste, dans sa bataille pour l'indépendance que l'on sait perdu d'avance et verra peu à peu s'effondrer ses idéaux. Kainene, plus cynique et réaliste s'amourache quant à elle, d'un journaliste anglais venu pour la naissance de ce  nouveau pays et qui finira par couvrir ce qui se transforme peu à peu en un conflit sanglant. Le récit est entrecoupé d'extrait d'un documentaire "Le monde s'est tu pendant que nous mourrions", qui remet cette histoire dans son contexte politique et sociologique et offre un témoignage éclairant sur les tenants et les aboutissants de ce conflit qui fera des milliers de victimes. La fibre romanesque qui parcoure ce récit contrebalance sa dureté extrême et permet au lecteur d'apréhender toute l'horreur de cette guerre sans jamais tomber dans le misérabilisme, ni la violence complaisante. C'est dur, âpre et terrifiant mais c'est aussi superbe, un grand roman qui vous colle à la peau longtemps après l'avoir reposé, une grande claque en travers de la figure et un grand moment de littérature. En renfermant ces pages, il ne peut y avoir que la phrase tirée de Macbeth pour décrire le sentiment qui nous étreint "Une histoire pleine de bruit et de fureur, dite par un fou et que personne n'écoute".

Partager cet article

Repost 0
livresselivresque.over-blog.com - dans littérature
commenter cet article

commentaires