Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • : un lectivore donne ses points de vue sur la littérature
  • Contact

Recherche

Liens

24 août 2011 3 24 /08 /août /2011 16:22

jolie.jpgNombreuses sont les oeuvres mettant en scène des lilliputiens qui évoluent dans un monde magique et merveilleux où ces petites créatures minuscules forment une société parallèle aux hommes. L'exemple le plus récent étant sans doute Arriety, dessin animé sympathique des studios Ghibli. Souvent, ce monde est touchant, mignon et rigolo, peuplé de petite créatures troooop kawaï, qui font des papouilles aux petits zoziaux et dont les souris sont leurs amis, tout ça tout ça... On pourrait croire que Jolies ténèbres est une de ces oeuvres joyeuses et sans danger, les dessins sont ronds et tout mignons, les petites créatures souriantes et insouciantes gambadent dans une forêt enchantée.  Soudain, l'une d'elle est embarqué dans une fourmilière et dévorée, et là vous vous rendez compte que vous n'êtes pas chez Walt Disney, mais que vous êtes chez Velmann et Kerascoët et que le gentil monde tout mignon tout plein est en réalité  un nit de noirceur et de cruauté. Peu à peu vous vous apercevez que la chose dans lequel ce merveilleux monde mignon tout plein a élu domicile n'est autre que le cadavre encore frais d'une petite fille. Brusquement vous vous rappelez que le trait mignon et frais de Kerascoët vous l'avez déjà dans l'univers glauque à souhait de Miss Pas touche, mais c'est trop tard, vous voilà pris de fascination pour l'oeuvre affreuse et envoûtante de Jolies Ténèbres, ou la vie d'une royauté liliputienne perdue dans une grande forêt est mené par le bout du nez par une reine capricieuse, mégalomane et sadique qui persécute pour le plus grand plaisir de sa petite cours d'admirateurs des créatures qu'elle trouve trop laide, où des petits bonhommes au grand yeux se font dévorer vivants par des fourmis et des oiseaux, où la souffrance et l'amertume peuvent mener à la vengeance la plus cruelle qui soit. Conte noir et gothique, cauchemardesque, à la poésie  vénéneuse et envoûtant comme un poison fascinant, cette bande dessinée mérite bien son titre, les ténèbres n'ont jamais été ausi jolies... jolies_tenebres.jpg

Partager cet article

Repost 0
livresselivresque.over-blog.com - dans ça c'est du bon
commenter cet article

commentaires