Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • Le blog de livresselivresque.over-blog.com
  • : un lectivore donne ses points de vue sur la littérature
  • Contact

Recherche

Liens

19 février 2013 2 19 /02 /février /2013 16:27

beaute-tome-1-desirs-exauces-editions-dupuis-L-1Su0N8.jpgJ'ai déjà parlé ici de mon amour pour le trait faussement mignon et naïf de Kerascoët, de sa propension à se coller dans des histoires noires et fascinantes et ça va pas s'arranger avec Beauté. Bienvenu dans un VRAI conte de fées, je veux dire, les contes de Grimm et de Perrault avant qu'ils ne soient cul-cul-iser (non ça n'existe pas mais je fais de ce je veux) par Disney and Co. On retrouve dans ces deux albums (le troisième est en préparation et bon sang que j'ai hâte de découvrir la fin!), le charme vénéneux des contes de notre enfance, point de beaux princes et de belles princesses qui chantent des niaiseries sous le ciel azur ici, non, là ce sera un conte bien noir et bien dérangeant comme on les aimait au coin du feu pour faire frissonner dans les chaumières (parce que je sais pas si vous connaissez la version original de Cendrillon, Blanche neige et compagnie mais mes amis, c'était pas piqué des vers niveau violence et perversion). Dans des couleurs superbes et des dessins en apparence si mignons tout pleins (mais on est pas dupes en tout cas, pour ceux qui comme moi ont prit la claque de "Miss pas touche" en pleine gueule), Kerascoët et Hubert nous racontent l'histoire de Morue, jeune poissonnière peu gâtée par la nature dans un trou perdu où elle écaille des poissons à longueur de journée et essuie les quolibets de tous les péquenauds du coin. Un jour où, malheureuse comme les pierres, elle se penche sur un crapaud, des larmes d'amertume coulent sur la vile créature et surprise! Le dit crapaud n'était autre que Mab, une fée touchée par un horrible sortilège d'où seuls des larmes de pitié pouvait rompre le charme. Aussitôt libérée, Meg propose de réaliser le voeu le plus cher de Morue, devenir belle! Mais attention, Mab n'a pas le pouvoir de rendre belle mais juste d'en donner l'illusion. Désormais Morue s'appelera Beauté et sera l'incarnation vivante de l'idéal féminin. Là on serait chez Disney, elle rencontrerait alors son prince charmant et ils s'en iraient en chantonnant dans le soleil couchant sous les piou-pious des oiseaux bleus (brrrrrrrr....), heureusement on est pas au pays de la souris américaine, et vous pensez bien que ça va rapidement tourner en eau de boudin cette affaire. Parce que Beauté est si belle, que les hommes à ses côtés en deviennent fous et les femmes hystériques et que Morue, même belle n'en est pas plus intelligente et sans se rendre compte du mal qu'elle va semer, va se faire manipuler par celles qui auront bien compris à quelle fin peut servir cette arme de perfection, et que Mab est une fée certes mais sacrément langue de vipère aussi dans son genre.

Voilà donc l'histoire de Beauté, celle qui était si belle et si idiote qu'elle sema le chaos autour d'elle. Grâce au trait somptueux de Kerascoët, et des personnages bien campés, (mention spéciale à Claudine, la soeur acariâtre du roi) vous n'aurez aucun mal à succomber au charme vénéneux de ce conte pour enfants pas sages. Du bien bel ouvrage!

 

Kerascoet-Hubert-Beaute_-Extrait-mai2011.jpg

Partager cet article

Repost 0
livresselivresque.over-blog.com - dans ça c'est du bon
commenter cet article

commentaires